3 produits ménagers pour nettoyer la baraque sans casser la planète

[by Marguerite]


Les produits ménagers et désinfectants sont à utiliser avec intelligence et pondération. Très utiles dans les locaux médicaux pour réduire le nombre d'infections nosocomiales, et pour les personnes immunodéprimées, ils présentent néanmoins des risques qui vont de la simple allergie à l’effet cancérogène – sans oublier la perturbation endocrinienne. Sans compter l’effet ‘cocktail’ des différents produits ménagers, mais aussi la possible combinaison avec d’autres polluants environnementaux. Et puis les conséquences néfastes pour l’environnement (les dérivés pétrochimiques et de la chimie de synthèse ne sont que peu ou pas biodégradables et ils ont une empreinte carbone lourde) ! Si vous êtes obligé.e.s d’utiliser ces produits, n’oubliez pas de bien rincer et d’aérer la pièce. Sinon, pourquoi ne pas essayer le trio magique :


Le savon noir : nettoie et dégraisse

Le bicarbonate de soude : nettoie et désinfecte

Le vinaigre blanc : anticalcaire et désinfectant. Il peut s’utiliser dilué ou pur.

Attention, le vinaigre est un acide, il peut donc ne pas convenir à toutes les surfaces (il peut abimer le marbre par exemple).




Avec ces 3 produits bien connus de nos anciens, économiques et biodégradables, on peut tout faire !


  • Pour les sols : un peu de savon noir dans de l’eau chaude. Inutile d’en mettre trop !

  • Pour les vitres et les surfaces inox/plans de travail : un pschitt de vinaigre et on essuie avec un tissu.

  • En anticalcaire : le vinaigre est très efficace, aussi efficace que bien des produits plus sophistiqués et plus coûteux !

  • Pour les endroits difficiles, comme les WC, le four... : on laisse poser du vinaigre et du bicarbonate (ça va mousser un peu, c’est normal), et on frotte.

  • Pour remplacer sa lessive : un mélange de savon noir (il faudra alors en choisir un qui ne soit pas trop liquide) et de bicarbonate.



Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’il ne sert à rien de tenter de désinfecter une surface si vous ne l’avez pas nettoyée au préalable : frotter avec de l’eau chaude savonneuse et rincer, c’est la base.


Et c’est la plupart du temps bien suffisant. Bien sûr, il faudra peut-être procéder autrement s'il y a une personne fragile à la maison, avec une plaie ouverte par exemple, ou un système immunitaire défaillant.



Edit spécial Covid-19 : le vinaigre, est-ce suffisant pour désinfecter les surfaces en période de pandémie ?

Nous ne disposons pas encore de données spécifiques pour le Covid-19. Toutefois, diverses études montrent que l'utilisation de vinaigre figure parmi les méthodes simples pour limiter la propagation de pathogènes à la maison.


Cela vaut pour les bactéries : le vinaigre pur est efficace pour tuer plusieurs agents pathogènes bactériens domestiques. Et une étude a montré l'efficacité de l'acide acétique contenu dans le vinaigre sur Mycobacterium tuberculosis, pathogène responsable de la tuberculose. Les chercheurs en en déduisent que le vinaigre devrait également être actif contre la plupart des autres bactéries (réputées pour être moins difficiles à éradiquer que Mycobacterium tuberculosis).

Cela vaut aussi pour certains agents responsables des grippes. Voici la conclusion de cet article de 2010 rédigé en plein pandémie de grippe aviaire : « il est possible d'utiliser des agents de faible technologie courants tels que de l'eau de Javel concentrée à 1%, du vinaigre concentré à 10%, ou du liquide vaisselle concentré à 0.01% pour inactiver rapidement et complètement le virus de la grippe. Ainsi, dans le contexte de la pandémie en cours, et notamment dans les milieux à faibles ressources, le public n'a pas besoin de s'approvisionner en produits de nettoyage spécialisés ». PS : on peut facilement trouver ces produits en vrac

PS 2 : ces produits d'entretien ne sont pas testés sur les animaux, contrairement aux produits industriels commercialisés par des firmes qui n'hésitent pas à faire réaliser des tests sur les animaux.


  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© Gens qui sèment 2020, par l'Insolente. 

Nos mots clés : #vegan, #consommationéthique et  #écologie.