Un détour par l’Avobar de Covent Garden

Mis à jour : 7 déc. 2019

[by Céline]



J’étais avec toute une bande d’amis, la plupart omnivores, en balade du côté de Covent Garden, juste à l’extérieur de l’ancien marché couvert. Nous étions à la recherche d’un endroit susceptible de convenir au plus grand nombre, et nous sommes tombés sur l’Avobar. Un lieu trendy, qui sert toutes sortes de plats à base d’avocat et surfe sur la mode du healthy, avec quelques options végétaliennes, et une déco archi instagrammable, c’était ce qu’il nous fallait.


J’ai mangé une grande salade avec du chou kale, de la betterave, et un demi-avocat enrobé de thym et rempli de guacamole. J’ai trouvé le plat très bon.



Alors j’y suis retournée avec mon amoureuse. Qui a craqué sur les smoothies. Mais alors craqué de chez craqué. Je crois bien qu’elle les a tous goûtés. Celui qui est supposé te booster le métabolisme (betterave rouge, concombre, pomme verte, citron, gingembre), celui qui t’éclaircit la tête (ananas, concombre, chou frisé, céleri, citron, gingembre), celui qui te donne plein d’énergie (carotte, orange, pomme verte, gingembre). Elle valide aussi la limonade maison (mais comment fait-elle pour boire autant ?). Puis on a testé les desserts : un cheesecake déconstruit et un brownie à l’avocat et au chocolat, surprenant mais yummi.


Avobar in London

Quand j’y suis allée avec Marguerite, qui est une râleuse dans l’âme et encore plus depuis que sa conscience écolo s’est réveillée, notre enthousiasme s’est un peu tempéré. Marguerite ne veut pas consommer d’avocats hors saison, jamais en provenance d’Amérique latine et cherche, de manière plus générale, à diminuer sa consommation de produits exotiques et à ne pas trop succomber bêtement à la mode des superfood qui viennent de loin. 


Je lui ai bien fait remarquer une mention sur le menu de l’Avobar qui affirme que les avocats utilisés ne sont jamais acheminés par avion et qu’ils sont issus d’une agriculture durable respectueuse de l’environnement et des travailleurs. Pas convaincue, la Marguerite. C’est vrai que tout ça reste un peu vague, et on peut se poser des questions sur la démarche éthique de cette chaîne.


N’empêche que j’y retournerai avec plaisir si l’occasion se présente, parce que c’est un bon point de chute dans le West End, et que je sais que l’adresse plaira sans nul doute à mes potes. 



Avobar, 24 Henrietta Street, Covent Garden, Londres

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© Gens qui sèment 2020, par l'Insolente. 

Nos mots clés : #vegan, #consommationéthique et  #écologie.